• Heures D'ouverture:
  • lun-mer : 9h30 à 18h
  • jeu-ven : 9h30 à 21h
  • samedi : 10h à 17h
  • dimanche : 12h à 17h
Bienvenue sur le nouveau site de la Librairie Fleury. Depuis quelques années, mère et fille avaient le désir de partager leur passion pour la littérature et promouvoir la lecture. Depuis septembre 2016, elles ont concrétisé leur rêve en ouvrant les portes de leur librairie où il fait bon lire, penser, échanger.

Nouveautés


L'allume-cigarette de la Chrysler noire

(Serge Bouchard - Boréal)

Qu'avons-nous fait du passé, de l'héritage de nos parents, des premiers peuples qui ont habité notre pays? Que faisons-nous de la nature qui nous entoure et nous nourrit? Quel sens avons-nous aujourd'hui de notre humanité? Et qu'en est-il des grandes énigmes liées à l'infini du temps, à la beauté, à l'amour, à la parole humaine, à l'âge qui vient, à la mort qui nous attend? Lire la suite...

Ces questions, Serge Bouchard ne les aborde jamais de haut, en théoricien ou en professeur de morale, mais au plus près de lui-même et de sa vie, comme des thèmes existentiels pour l'élucidation desquels il convoque ses souvenirs d'enfance et de jeunesse, ses voyages, ses découvertes, ses lectures ou ses enquêtes d'anthropologue du concret, et toutes les leçons de tendresse, de lucidité et d'ironie que ces expériences lui ont apportées. Ainsi les pages de ce nouveau recueil forment-elles en même temps une sorte d'autobiographie en pièces détachées, où apparaît peu à peu le portrait d'un homme qui a beaucoup vécu, beaucoup réfléchi, reçu sa part de joie comme sa part de chagrin, et qui n'a jamais cessé de chercher partout les traces de l'humain, de cette simplicité, cette modestie et cette lenteur qui à ses yeux font toute la valeur de l'humain. C'est une partie de ces réflexions que Serge Bouchard nous livre ici, à travers cette prose à la fois limpide et poétique que nous lui connaissons, une prose où s'entendent les inflexions d'une voix unique, absolument singulière, qui nous parle de près, de tout près, comme à des proches.



Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout

(Alice Munro - Boréal)

Chacune des neuf nouvelles que renferme ce recueil met en scène des personnages, hommes ou femmes, qui s’interrogent sur la façon dont l’amour, quel que soit son degré d’ardeur, a transformé leur vie, pour le meilleur ou pour le pire. Alors que la condition de «vieille fille» la guette, une gouvernante sans charme mais dotée d’une forte tête voit son destin basculer à la suite d’un mauvais tour que deux adolescentes lui ont joué. Lire la suite...

À l’enterrement d’une tante qu’elle avait depuis longtemps perdue de vue, une jeune universitaire qui rêve d’une carrière d’écrivaine apprend une vérité qui l’oblige à retisser tout le récit familial. Quand sa femme est atteinte de la maladie d’Alzheimer et qu’il doit la placer dans un établissement de soins, un homme, qui ne s’est jamais privé d’aucun plaisir, se voit contraint de réévaluer ce que signifient l’attachement et la fidélité. Le souvenir d’un après-midi d’amour passionné avec un inconnu amène une femme à reconnaître que ce moment fugace l’a soutenue et nourrie tout au long de son mariage. On dit souvent qu’Alice Munro a remis le genre de la nouvelle à la mode. En fait, la nouvelle telle que la pratique Alice Munro est un genre particulier, qui lui appartient en propre. D’abord, ses histoires sont en fait des romans en miniature. Ensuite, elles défient la linéarité habituelle de la nouvelle, se permettant des aller-retour dans le temps, dessinant dans toute son ampleur l’arc de vie de chacun des personnages. Enfin, elles ne tendent jamais vers l’épure. Même si les événements qu’elles évoquent nous paraissent ordinaires, familiers, elles n’exaltent pas la vie simple. Au contraire, elles nous font voir tous les abîmes et tous les vertiges qui se cachent dans chaque existence. C’est pourquoi nous, lecteurs, en ressortons avec l’impression que notre propre existence est soudain plus riche, plus digne d’être vécue.



Tempêtes

(Andrée A. Michaud  - Québec Amérique)

Sur les deux versants du Massif bleu, la nature se déchaîne. D’un côté, Marie Saintonge. Isolée au cœur de la forêt, dans une maison secouée par le blizzard, elle doit faire face à l’hostilité des lieux, aux voix sourdes de la peur et aux ombres inquiétantes qui viennent tour à tour frapper à sa porte. De l’autre côté, Ric Dubois. Confronté lui aussi à la fureur de la montagne lorsque les orages de juillet éclatent, il doit lutter pour sauver sa peau pendant que les morts suspectes se multiplient autour de lui. Spectres et forces telluriques s’unissent pour une danse macabre dans Tempêtes, le roman plus noir, le plus fort d’Andrée A. Michaud.



Les manifestations

(Patrick Nicol - Quartanier)

En 1854, Victor Hugo est en guerre contre Napoléon III et dialogue avec l’esprit de Shakespeare. Pendant ce temps, dans le nord-est de l’Amérique, des millions d’ouvrières et d’ouvriers travaillent dans l’anonymat des usines. En 1914, à New York, Marcel Duchamp propose un urinoir en guise d’œuvre d’art. À la même époque, au Monument national de Sherbrooke, on assiste à des conférences sur l’hygiène domestique. Pourquoi nos destins sont-ils si différents, qu’est-ce qui fait que nos vies sont si riches ou si pauvres? Dans le Sherbrooke actuel, Paul est perdu. Sa mère décline, et ceux qui en ont la garde ne pensent qu’à l’attacher. Sa fille, Ophélie, est obsédée par Dying Lucy, un site internet qui montre une enfant malade maintenue dans des conditions sordides. Et puis il y a Sarah, son ex, qui lui reproche son manque d’envergure et rêve de changer de vie. Que doit-il faire de son temps, à quoi son existence peut-elle servir, à quoi devrait-il s’intéresser? Le caprice d’un inconnu, venu d’Europe, semble la seule aventure possible.



Le deuxième mari

(Larry Tremblay - Alto)

Samuel ne sait rien de la femme qu'il va épouser. Depuis des années, son père n'a ménagé aucun effort pour rendre son fils attirant, pour l'engraisser comme une volaille en vue du grand jour. La famille se réjouit, Madame est riche et les problèmes financiers se régleront bientôt. Samuel doit simplement se donner du temps pour l'aimer. Sur l'île où habite Samuel, l'homme obéit à sa femme. Gare à celui qui tente de s'émanciper, car des vigiles armés surveillent les rues. Lire la suite...

Marié, il devra satisfaire les désirs de Madame et se taire. Que peut un homme facilement remplaçable dans un monde où les femmes dominent toutes les sphères de la société ? Avec toute la finesse et l'audace qui caractérisent son oeuvre, l'auteur de L'orangeraie nous livre une fable romanesque, miroir déformant qui ébranle nos préjugés et nos aveuglements volontaires, traversée par la question brûlante de la domination des sexes.



Les Testaments

(Margaret Atwood  - Robert laffont)

Lorsque les portes du fourgon se referment sur Defred, à la fin de La Servante écarlate, les lecteurs n'ont aucune idée de ce que lui réserve l'avenir: la mort ou un nouveau départ. Les Testaments apportent enfin une réponse à leurs questions. Nous y retournons à Gilead quinze ans après avoir laissé Defred à son avenir incertain, grâce aux témoignages explosifs de trois narratrices.



Le ciel par-dessus le toit

(Nathacha Appanah - Gallimard)

Loup, un adolescent lunaire, est emprisonné pour avoir provoqué un accident de voiture. Pour lui venir en aide, Phénix, sa mère, et Paloma, sa soeur, renouent. Des souvenirs douloureux de l'enfance de la première affluent, retraçant la trajectoire d'une lolita livrée par ses parents à la convoitise des adultes et dévoilant la violence nichée au coeur d'un quartier pavillonnaire.



Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon

(Jean-Paul Dubois  - De L'Olivier)

Paul Hansen est superintendant dans la résidence L'Excelsior. Quand il n'est pas occupé par ses fonctions de concierge ou de gardien, il apprécie s'occuper des habitants. Mais quand un nouveau gérant arrive, les conflits éclatent.



L'apparition du chevreuil

(Élise Turcotte - Alto)

Au XXIe siècle, entre deux révoltes féministes, une écrivaine se retire dans un chalet après avoir été victime de harcèlement sur les réseaux sociaux. Remontant le cours de la colère, une histoire familiale revient la hanter. Au coeur d'une tempête qui à la fois obscurcit et enlumine le paysage, elle appréhende la forêt où rien n'est tranquille. Abandonné et rongé par la mérule, le chalet voisin se dresse comme une menace. Et si on l'avait suivie? Tel le chevreuil qui avance dans la neige et trace un ravage, cette oeuvre haletante, lucide et splendidement ornementée provoque un nécessaire fracas et expose, au temps de la prédation, un drame trop familier pour qu'on puisse se permettre de ne pas le raconter.



Blanc résine

(Audrée Wilhelmy - Leméac)

Dans un couvent construit de mains de femmes aux confins de la forêt boréale, vingt-quatre soeurs donnent naissance à une fillette qui grandira en apprenant la langue et les lois d'Ina Maka, la Terre-Mère. À quelque distance de ce couvent, une ouvrière de la mine Kohle Co. meurt en couches, laissant un poupon albinos à son père qui, à se tuer au travail, le fera médecin. Lire la suite...

Le roman retrace la rencontre, l'accouplement et le destin de ces deux êtres dissemblables, Daã et Laure, et celui de leur progéniture. Il transporte les odeurs de la taïga et les bruits de la ville; des histoires de femmes en fuite, de débâcle et d'enfants écartés. Il remonte aux origines d'une lignée dont sortira la Noé d'Oss et du Corps des bêtes.Les lunes gonflent et s'effritent, la boue croûte sur mes bras et la résine colle aux téguments, ma peau devient écorce conifère, mes cheveux poussent comme les usnées qui foisonnent sur les branches mortes. Je ne sais plus si je suis femelle humaine ou arbre habitée.



Prochain événement:

19, 26 et 31 octobre 2019

C'est l'halloween sur la Promenade Fleury


Cliquez içi pour les détails